Quand et comment éloigner les goélands des toitures d’immeubles ?

Publié le : 03/04/2020 15:46:32
Catégories : Conseils

Comment éloigner les goélands

Saisonnalité des populations de goélands argentés

Les goélands argentés (Larus argentatus) sont principalement présents sur les zones littorales, ils peuvent aussi habiter l’intérieur des terres.

La proximité des décharges et l’abondance de nourriture qu’ils trouvent en centre-ville favorisent leur développement dans ces zones.

Ils ont des comportements différents en fonction des saisons. La pression sur les activités humaines est plus importante de fin janvier à fin août, avec un pic en Juin/Juillet (élevage des juvéniles).

Ils se dispersent ensuite, généralement courant août. Il est donc conseillé d’agir en amont, dès l’automne précédant le début de leur installation.

Appliquer quelques règles de bon sens

Il est important d’être vigilant et de rendre la zone hostile à leurs yeux avant le début de la période de nidification.

Voici quelques règles de bon sens à suivre afin de limiter la prolifération de ces populations :

  • Ne pas nourrir les goélands. C’est l’une des causes principales de leur présence dans les centres-villes. Cette règle vaut également pour les autres oiseaux en ville (notamment les pigeons bisets)
  • Veiller à ce que les ordures ménagères et autres déchets ne soient pas accessibles pour les goélands. Les conteneurs et autres poubelles doivent être fermés.

Prévenir votre commune

Certaines villes prévoient des procédures spécifiques lorsque des couples de goélands s’installent en toiture. C’est le cas, entre autres, du Havre, de Dunkerque, etc. N’hésitez pas à contacter les services techniques de votre mairie pour savoir quoi faire dans ce cas.

Voici des exemples de villes qui proposent un service d'information à la population sur les problématiques de goélands, vous pouvez cliquer sur les noms afin d'accéder aux pages d'information :

Le goéland argenté étant une espèce protégée, son effarouchement est strictement réglementé. Des arrêts préfectoraux peuvent autoriser sa régulation ou la stérilisation des œufs. Renseignez-vous avant de démarrer l’effarouchement de cette espèce.

Comment les éloigner d’une zone en particulier ?

Une fois informé de la régulation en cours sur votre commune, vous pouvez mettre en place des méthodes d’éloignement pour rendre la zone à protéger désagréable à leurs yeux (ou à leurs oreilles !) :

1 – L’effarouchement sonore / les répulsifs acoustiques

effaroucheur AviTrac toiture Brest éloigne goelands

L’émission de certains sons peut gêner l’installation de goélands sur une toiture par exemple (la photo ci-dessous vous montre l'installation d'un effaroucheur AviTrac® sur une toiture de bâtiment dans la ville de Brest, pour éloigner les goélands).

La gamme AviTrac® fabriquée par AgriProTech contient des signaux spécifiques efficaces sur les oiseaux marins : cris de détresse, signaux de synthèse ressemblant à des alarmes …

Voici quelques conseils pour une utilisation optimale de l’effarouchement sonore :

  • N’émettre que les signaux conseillés pour l’espèce à éloigner
  • Déplacer l’appareil régulièrement
  • En profiter pour modifier légèrement la fréquence d’émission
  • N’émettre que lorsque cela est nécessaire (selon les rythmes des oiseaux)

2 - Les effaroucheurs visuels

Les cerfs-volants effaroucheurs 

Ces cerfs-volants, comme ceux de la gamme FlyTrac® donnent l'impression de la présence d'un rapace. Lorsque la pression n'est pas trop forte, ils peuvent éloigner les mouettes sur une zone d'environ 500 m².

Attention à bien ranger le système dès que les vents dépassent 45 km / heure.

Les ballons effaroucheurs

Ces ballons, avec la force du vent, se balancent autour de leur support et créent une impression de mouvement. Leurs couleurs vives effrayent les oiseaux. Il est nécessaire de les déplacer régulièrement.

ballon effaroucheur

3 - Les barrières "physiques"

Le pic rotatif AgriProTech

Ce pic à la forme particulière est un système breveté qui éloigne les goélands, pigeons, mouettes et autres oiseaux indésirables.

Doté d’un poids à l'extrémité de chacun de ces axes recourbés et fixés à un pied central, il tourne avec le vent et empêche ainsi les oiseaux d'atterrir

L'installation de ces pics est plus onéreuse, mais elle est durable et ne nécessite aucun entretien.

pic rotatif contre goélands mouettes pigeons

Vous avez d'autres questions ? D'autres idées ? N'hésitez pas à partager vos expériences dans les commentaires !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)