Protection contre les dégâts d’oiseaux sur les semis de printemps

Publié le : 01/04/2020 21:04:16
Catégories : Agriculture

Le soleil et la douceur sont arrivés avec le printemps, tous les indicateurs sont réunis pour réaliser de belles semailles. 

Anticipation et vigilance face aux prédateurs récurrents

Soyons vigilants car des prédateurs surveillent nos allées et venues dans les champs….
Ces oiseaux intelligents analysent et comprennent nos moindres faits et gestes !

Et bientôt, ils devront nourrir leur progéniture..…

Chaque année, les oiseaux se nourrissent sur certaines parcelles au moment des semis de printemps et infligent d’importants dégâts et pertes financières.
Ils varient leur alimentation en fonction de la nourriture disponible :

  • Maïs
  • Tournesol
  • Pois
  • Maraîchage
  • Fruits….

La corneille noire et le corbeau freux sont les deux principales espèces de corvidés à l’origine des déprédations sur les parcelles de maïs.

Les attaques peuvent démarrer au moment du semis et durent jusqu’au stade 4-5 feuilles voir 7-8 feuilles en fonction des conditions météorologiques.

Le pigeon ramier est le principal déprédateur du tournesol, 74 % des dégâts d’oiseaux et petit gibiers sur tournesol sont occasionnés par les colombidés, principalement les pigeons ramiers. Les corvidés viennent en seconde position, suivis du lièvre (2 et 3).

Les effaroucheurs sonores AviTrac protègent efficacement les semis

Le meilleur effaroucheur pour limiter le pillage des semis reste la présence humaine, mais cela est évidemment irréalisable !


Pour réduire le stress de cette période, la société AgriProTech a mis au point une gamme d’effaroucheur sonore électronique et programmable.

L'objectif est de créer un environnement inhabituel et inquiétant, afin que les oiseaux ne viennent pas se nourrir sur les parcelles de cultures.

La gamme des effaroucheurs AviTrac® est conçue pour l’utilisation en plein champ :


Les appareils AviTrac® sont programmables et personnalisables :

  • Heures de début et de fin d’émission des sons
  • Volume sonore jusqu’à 120 décibels à 1 mètre
  • Choix des répertoires de sons
  • Intervalle entre chaque émission de sons

Ils fonctionnent grâce à une batterie rechargeable d’une autonomie de 3 semaines.

Sources : 

(2) https://www.terre-net.fr/observatoire-technique-culturale/strategie-technique-culturale/article/tournesol

(3) https://www.cultivar.fr/sinformer/degats-doiseaux-sur-tournesol-la-recherche-et-les-acteurs-de-terrain-se-mobilisent

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)