Nos 4 conseils pour limiter les dégâts des étourneaux

Publié le : 07/04/2020 10:23:16
Catégories : Agriculture , Conseils , Elevage

Etourneau dégat elevage


Elevage

Dans les bâtiments d’élevage notamment, les dégâts causés par les étourneaux peuvent être considérables. Ils se nourrissent dans les auges et abreuvoirs des bovins, ce qui entraîne :

  • Des risques sanitaires
  • Une baisse de la ration de nourriture disponible pour les bêtes ou des rations souillées par les déjections ce qui est les rend moins appétentes. Cela peut aussi entraîner un retard de croissance
  • Un rendement plus limité (jusqu’à 5% de pertes), un lait de moindre qualité et donc moins bien rémunéré
  • Augmentation des frais de vétérinaire et de nourrissage
  • Du travail supplémentaire pour nettoyer les bâtiments et le matériel
  • Une source de stress pour l’éleveur

Ils peuvent aussi se nourrir directement sur le tas d’ensilage. Il est donc nécessaire de les tenir éloignés des silos et des bâtiments.

Les éleveurs développent des techniques afin de contrer ces dégâts :

1 - Différer les horaires de remplissage des mangeoires

Les étourneaux se nourrissent principalement en journée. Certains éleveurs décident de distribuer les rations d’aliments le soir à la tombée de la nuit lorsque les étourneaux sont partis. Le matin, certains proposent une autre sorte de fourrage, sans maïs.

2 - Interdire l’accès au silo en journée

Pour la protection des silos, il est recommandé de protéger son front d’attaque en descendant la bâche pendant la journée.

Attention, ces deux précautions engendrent une charge de travail supplémentaire mais leur mise en place permet de réduire l’impact de la présence des étourneaux.

3 - Effaroucheur sonore et visuel

AgriProTech conseille d’installer au plus près du silo un effaroucheur sonore AviTrac® AVT 9M combiné avec l’option visuelle ManTrac®.

L’effarouchement sonore rend la zone dangereuse pour les oiseaux. Le mannequin gonflable de l’option ManTrac vient ajouter une dimension visuelle aux signaux acoustiques et ajoute un effet de surprise.

Nous recommandons de déplacer régulièrement ce dispositif et parfois de le coupler avec d’autres méthodes d’effarouchement lorsque les oiseaux prédateurs ont pris l’habitude de se nourrir sur le silo ou sur les distributeurs d’aliments.


Agriculture

4 - Technique du semis profond

Les étourneaux peuvent aussi s’attaquer aux semis d'automne. Ils déterrent les grains semés de manière superficielle. La chambre d’agriculture de la Manche a testé une technique de semis plus profond afin de rendre la graine inaccessible au bec des étourneaux. Toutefois, cette technique n'est pas compatible avec toutes les conditions météorologiques.

https://normandie.chambres-agriculture.fr/conseils-et-services/produire-thematiques/cultures/cereales/semis-des-cereales/semis-profond-contre-les-etourneaux/

Pour aller plus loin, voici les documents consultables et téléchargeables sur lesquels nous nous sommes basés pour la rédaction de cet article:

  1. Etude réalisée par la Chambre d'Agriculture de la Manche et la FDGDON Manche de 2015 à 2017 : Télécharger ici
  2. Résultats des tests de la technique du semis profond par la Chambre d'Agriculture de Normandie en 2016 : Télécharger ici et consulter cet article
  3. Rapport sur les dégâts des étourneaux sur des élevages laitiers aux Etats-Unis (2010) : Télécharger ici 
  4. Une "fiche accident" de Arvalis sur les dégâts d'étourneaux : à consulter ici

N'hésitez pas à partager votre expérience et les moyens que vous mettez en oeuvre pour éloigner les étourneaux dans les commentaires !

Produits associés

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)